Immobilier

Nicolas Souêtre: L'immobilier du luxe et des ventes privées belges

Nicolas Souêtre : L’immobilier du luxe et des ventes privées belges


– Bonjour Nicolas Souêtre, parlez-nous de vous et d’Immo Souêtre :

– J’ai 53 ans, une compagne italienne et 4 enfants. Fils de notaires français, mes parents m’ont immergé dans le secteur immobilier dès le plus jeune âge. Immo Souêtre
est né en 2015 de ma passion, mon expérience et mon savoir-faire. Dès le début mon bureau s’est positionné sur le marché du luxe. En effet, après 15 années d’immobilier parisien, je suis
venu habiter en Belgique en 1999 et depuis lors j’étais à la tête d’une agence reconnue au Zoute. L’année dernière, j’ai également été consultant exclusif pour la commercialisation d’un luxueux
projet d’appartements et villas sur le nouveau golf de Sterrebeek, Sterea.

Lire la suite : Nicolas Souêtre: L'immobilier du luxe et des ventes privées belges

Un nombre record de transactions immobilières au deuxième trimestre 2016

Un nombre record de transactions immobilières a eu lieu au cours du deuxième trimestre de 2016. Cela est évident à partir des chiffres du baromètre trimestriel notaire. Surtout en Avril et mai, il y avait beaucoup de transactions immobilières. De même, les prix des logements ont augmenté.

Le buzz persistant dans le marché de l'immobilier a à voir avec le fait que les Belges sont à la recherche de certitude et d'efficacité.

Bart van Opstal, porte-parole de la Fédération Royale du Notariat belge (KFBN): "Nous voyons un double mouvement; d'une part, les gens sont à la recherche de certitude dans des temps incertains, pensez aux phénomènes comme la menace terroriste et le Brexit...Investir dans l'immobilier pour le belge est une certitude dans une société qui évolue rapidement. En outre, les gens sont également à la recherche de rendement, soit comme retour sur investissement ou revenu supplémentaire à leur revenu du ménage ou de la retraite. Livres d'épargne, certificats d'épargne, etc. apportent très peu. Un bien immobilier implique implique toujours un rendement décent. "



La hausse des prix
 Au deuxième trimestre 2016, le prix moyen d'une maison en Belgique est de 236.726 . Cela représente une augmentation de + 2,9% par rapport au premier trimestre de 2016. Au cours du dernier trimestre, le prix moyen d'un appartement aux Pays - Bas avec 3,4%, passant de 206.399 à 213.394


Appartement
Un appartement d' une chambre coûtera dans notre pays une moyenne de 160.758 € . Pour un appartement de deux chambres,vous aurez à payer 206.444€.  Pour un appartement trois chambres, vous payez une moyenne de 285.463 €.


Les appartements les plus chers sont ceux de trois chambres en Flandre occidentale (345.688 euros). La côte est évidemment très populaire quand il s'agit d'appartements.

Parcelles                                                                                            
Un terrain à construire coute dans notre pays en moyenne 179 euros/m². En Flandre, leprix moyen est de 229euros/m², en Wallonie vous payez 90 euros. Bruxelles est un cas particulier: le cout est en moyenne de max. 839€/ m².


Source: KFBN

Trois nouvelles tendances immobilières étonnantes

Les nouvelles tendances immobilières répandues dans de grandes villes comme Tokyo ou Singapour font petit à petit leur apparition chez nous. Dans le cadre du salon de l'immobilier Realty, ces nouveaux modes d'habitat sont dévoilés. L'UPSI, l'organisation sectorale des promoteurs immobiliers en Belgique, les décrit pour nous.

1. Le "rewilding", la nature au coeur de l'immeuble

Avec ce concept, les promoteurs immobiliers tentent de plus en plus d'intégrer la faune et la flore dans leurs projets. Le "rewilding" permet d'inviter la nature, ou du moins, un coin de verdure jusqu'au coeur même du bâtiment, que ce soit via un jardin en terrasse situé aux étages supérieurs ou même à tous les étages. Plus besoin de descendre au parc, c'est le parc qui vient à nous.


2. Les "third places", un "pitstop" cosy en attendant la fin des embouts

Une autre tendance qui envahit peu à peu nos villes ainsi que nos périphéries est celle des "third places". Il s'agit de lieux équipés de nombreuses prises de courant, d'un réseau wifi et autres infrastructures soigneusement aménagés dans un bistro ou un café mais aussi un musée ou un club de sports. Il est possible d'y faire une halte et d'y travailler en attendant la fin des embouteillages ou tout simplement pour trouver l'inspiration.

3. L' "inspansion", ou quand la ville se développe de l'intérieur

Et que penser d'une piscine dans une ancienne station de métro? Ou d'un luxueux hôtel dans une ancienne piscine abandonnée? Cette nouvelle tendance s'appelle 'l'inspansion', un phénomène par lequel la ville se développe littéralement de l'intérieur.

Le Belge achète une seconde résidence pour la louer

Maintenant que l’épargne rapport peu, les Belges investissent plus souvent dans une seconde résidence. Leur préférence va à notre pays, où 60 pour cent des secondes résidences sont destinées à la location.



De plus en plus de Belges ont désormais aussi une seconde brique dans le ventre. On ignore de combien de personnes il s’agit précisément à l’heure actuelle. Il ressort d’enquêtes qu’au moins 380.000 Belges possèdent une seconde résidence actuellement. La majorité de ces résidences sont des logements, tels que des appartements, des studios, des bungalows ou des villas.



9 sur 10 en Belgique



Pas moins de 9 crédits habitation sur 10 concernant des secondes résidences octroyés l’an dernier l’ont en effet été pour un achat en Belgique.



À noter également: le gros des clients s’est adressé à la banque pour acheter une seconde habitation dans le but de la louer, de manière à ce que le crédit hypothécaire soit (partiellement) remboursé par les revenus locatifs.



Les clients qui ont tout de même investi dans l’achat d’une vraie maison de vacances en 2015 ont choisi dans 85 pour cent des cas un appartement à la côte belge ou une seconde résidence dans les Ardennes (et empruntent également un peu moins à cette fin). Il ressort en outre de l’étude déjà mentionnée de WES Research qu’avec 105.000 secondes résidences, la côte belge reste encore toujours plus populaire que le sud du pays.

Les plus hauts revenus à Knokke-Heist, les plus bas à Blankenberge

Selon les chiffres du Service Public Fédéral Economique, Knokke-Heist continue d'être la communauté la plus riche de notre région. Cela est évident à partir des données des déclarations de revenus pour 2013.

Lire la suite : Les plus hauts revenus à Knokke-Heist, les plus bas à Blankenberge

Le temps de la (r)évolution

La Belgique a connu après la 2ème guerre mondiale une forte hausse des constructions. En particulier durant les années 50/60/70. Tout devait être construit très vite avec des matériaux et des techniques simples sans mettre l’accent sur la qualité, la sécurité ainsi que le confort.

Lire la suite : Le temps de la (r)évolution

Celebrity Golf Trophy

Ce vendredi 4 septembre le Golf & Country Club de Damme était le décor pour l'organisation du premier Celebrity Golf Trophy.

Lire la suite : Celebrity Golf Trophy

Ouverture agence Souêtre

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer l'ouverture de notre nouvelle Agence, depuis une semaine. Nicolas Souêtre et son expérience du marché immobilier de Knokke, s'est entouré d'une équipe de professionels.

Lire la suite : Ouverture agence Souêtre

Immo Souêtre
Sparrendreef 96 - 8300 Knokke
Téléphone : +32 50 68 10 10
E-mail : info@immosouetre.be
Ouvert 7/7 jours sur rendez-vous

Joignez à tout moment Nicolas Souêtre au +32 476 35 10 67

SPRL Jacka Invest
TVA: BE 0448.799.402
IBAN : BE14 7350 5379 6083
BIC : KREDBEBB
AXA numéro de police: 7303793801434

Organisme de cautionnement des tiers
IBAN : BE53 3800 1435 4253
BIC : KREDBEBB

Membre CIB
CIB Vlaanderen

Conseil immobilier agréé
IPIIPI 500.627

Maitre de stage IPI